avril 14, 2017 Arnaud 0Comment

Vous avez toujours rêvé voyager en famille et surtout avec votre enfant ? Sachez qu’un nourrisson peut débuter sa vie de voyageur dès l’âge de deux semaines, cependant il ne peut bien entendu pas entreprendre tous types de voyages. Les bébés ont besoin de beaucoup de sommeil, de calme et d’un rythme de vie assez régulier pour pas le bouleverser donc il est important de bien choisir sa destination, son moyen de transport et remplir à l’avance toutes les formalités afin de partir en voyage avec l’esprit léger. Vous l’aurez compris, voyager avec un enfant ne se décide pas au dernier moment. Selon la destination choisie, les consultations chez le pédiatre, les vaccinations et les demandes de documents administratifs nécessitent une bonne organisation.

S’il s’agit d’un voyage à l’étranger, votre bébé sera soumis aux mêmes règles que n’importe quelle personne mineure, il faut donc un acte de naissance pour votre enfant, et également une pièce d’identité à son nom.  Pour les voyages à l’intérieur de l’Union Européenne il lui faut obligatoirement un passeport individuel qui aujourd’hui doit être biométrique avec les empreintes du nouveau-né, pour cela vous pouvez vous rendre dans votre mairie, le délai moyen  pour son obtention est d’environ 4 semaines.

S’il faut en plus un visa pour entrer dans le pays en question, le nouveau-né n’échappera pas non plus à la règle. Pour savoir si vous avez besoin d’un visa, vous pouvez vous renseigner directement à l’Ambassade du pays concerné, en France.

En ce qui concerne les vols intérieur en France, il faut aussi prévoir des papiers pour le bébé. Dans ce cas, ce sont les compagnies aériennes qui fixent les conditions d’embarquement et la plupart d’entre elles demandent des papiers pour les enfants de moins de 2 ans principalement, donc renseignez vous directement auprès des compagnies.

Si l’enfant se rend en Europe non accompagné de ses parents, un mineur sans passeport personnel doit être muni d’une autorisation de sortie du territoire et d’une carte nationale d’identité en cours de validité.

Autorisation de sortie du territoire

Celle-ci n’est plus nécessaire depuis le 1er janvier 2013. Désormais, l’enfant mineur, accompagné ou non, peut voyager à l’étranger avec sa carte nationale d’identité uniquement (pour les pays de l’Union Européenne et de l’espace Schengen), ou son passeport ou encore son passeport muni d’un visa si besoin.

Il est possible de se renseigner au préalable des formalités exigées par le pays en question, en consultant les fiches pratiques dudit pays sur le site diplomatie.gouv.fr

Si un mineur réalise son voyage avec un seul de ses parents, certains pays ont l’habitude de réclamer une preuve que l’autre parent autorise ce voyage.

Il vous reste à présent de bien profiter de vos vacances du mieux possible, privilégiez peut-être les destinations pas très lointaines pour commencer. Si vous souhaitez vous loger quelque part, essayer également d’avoir un minimum de confort pour que l’enfant puisse bien se reposer.

Bon voyage !