Santé

Où trouver du CBD en Belgique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Il est important de connaître les lois et les règles à Bruxelles , afin de comprendre à quel point la loi belge est tolérante mais aussi stricte en ce qui concerne l’alcool, le tabagisme, la drogue, le sexe, la prostitution, les infractions sexuelles et le code de la route. Vous avez déjà tout organisé, vous avez également emballé votre valise mais n’oubliez pas de savoir ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire sinon les vacances pourraient vous coûter cher par le bruit des amendes et au-delà.

Nous vous rappelons également tous les numéros utiles en cas d’urgence, de demande d’ aide ou d’informations simples pour vous assurer un séjour et des vacances dédiés à la sécurité et à la tranquillité d’esprit.

A lire également : Dois-je m'équiper de défibrillateurs ?

alcool

En Belgique, la limite d’âge pour la consommation d’alcool est de 18 ans (pour les spiritueux) et de 16 ans pour les boissons de moins de 22 % d’alcool (vin et bière). Les bars sont responsables s’ils vendent déjà de l’alcool à une personne. ivre.

La consommation d’alcool dans la rue (si elle est régulière selon les limites ci-dessus) est légale, mais l’ivresse dans la rue peut faire l’objet d’amendes, et le harcèlement lié à l’ivresse peut coûter de 2 à 12 heures d’emprisonnement. Une « vicieuse » liée à la consommation d’alcool (uriner dans les lieux publics) peut coûter une amende de 60 à 350 euros.

Lire également : Pyélonéphrite sans fièvre : est-ce une infection du rein ?

Les lois sur la fumée à Bruxelles

Depuis le 1er décembre 2005, en Belgique, il est interdit de vendre des cigarettes aux enfants de moins de 16 ans, tandis que, depuis janvier 2006, l’interdiction de fumer sur le lieu de travail et dans le public, dans tous les locaux, est en vigueur, sans aucune exception.

Puisque le tabagisme dans les lieux publics était interdit, des réductions significatives de l’exposition à la fumée ont été enregistrées en peu de temps. Le fait d’être découvert en fumant dans des zones interdites peut coûter 160 euros très bien.

Médicament

En Belgique, la possession et la vente de drogues (y compris le cannabis) sont illégales . Toutefois, en ce qui concerne la consommation de cannabis, il est dépénalisé en ce sens qu’il n’y a pas d’emprisonnement pour usage personnel, mais seulement si la possession est destinée à traiter.

cours de la dernière décennie, certains amendements législatifs ont été approuvés pour montrer une plus grande tolérance à l’égard de la simple propriété et de la consommation d’une petite quantité de

Au cannabis. Depuis janvier 2005, la possession de jusqu’à 5 grammes, la consommation dans des lieux privés et la culture d’une plante de marijuana chez vous sont illégales mais largement tolérées s’il s’agit de personnes âgées de 16 ans ou plus.

Contrairement à la Hollande, la Belgique n’autorise pas la vente gratuite de cannabis dans les célèbres cafés et le tabagisme en public Le cannabis (surtout en présence de mineurs) est illégal et n’est pas toléré du tout, vous risquez de sévères punitions. Pour le trafic de drogue (et donc pour la possession de quantités plus importantes), aucune tolérance : les règles sont similaires à celles prévues dans notre pays avec des peines allant de 3 mois à 5 ans selon le cas et la gravité du crime.

Le sexe, la prostitution et les cences sexuelles

La Belgique est un pays tolérant envers les personnes ayant une couleur de peau différente, d’origine ethnique, de religion ou d’orientation sexuelle différentes. La prostitution est légale et il ne devrait y avoir aucune forme organisée de prostitution telle que les bordels. En réalité, Bruxelles et d’autres villes belges accueillent des quartiers à lumière rouge (comme le Red Light District avec ses filles dans la vitrine située entre la Gare du Nord et la rue Royal) et des rues entières dédiées à sexe.

L’exploitation de la prostitution, malgré la grande tolérance belge, est sévèrement punie. Cette attitude belge à l’égard de la prostitution fait partie du modèle prétendu abolitionniste , qui consiste, d’une part, à ne pas punir la « vente » et l’achat d’avantages sexuels et, d’autre part, à ne pas les réglementer en punissant, cependant, l’aide, l’induction, l’exploitation, recrutement, maisons fermées, etc.

De même, les crimes sexuels commis contre des adultes et des mineurs sont sévèrement punis par des peines allant de 6 mois à 10 ans d’emprisonnement en fonction de la gravité du crime et prévoit la condamnation au travail forcé perpétuel en cas de décès de la victime de violence. La loi votée à l’unanimité en Belgique en 1982 définit le viol comme un acte commis contre une personne non consentante : il suffit de prouver qu’il n’y a pas consentement, il n’y a aucune obligation de prouver que vous avez subi des violences ou des menaces de mort.

Code de la route

Pour garantir une sécurité maximale sur la route, la législation belge est particulièrement rigide et stricte. La police locale vérifie régulièrement s’il y a des ivrognes au volant et les sanctions sont lourdes. Le trafic est important à Bruxelles et en Belgique en général. Découvrez quelles sont les règles à suivre lorsque vous conduisez à Bruxelles en voiture ou décidez d’en louer une : enfreindre les règles ou commettre des erreurs peut coûter cher.

Pour commencer, nous vous rappelons qu’en Belgique, il n’y a pas de routes où le droit de priorité est prévu : en règle générale, toujours ceux qui viennent de la droite passent en premier, La limite maximale Le taux d’alcoolémie dans le sang est autorisé lorsque vous conduisez est de 0,5 g/litre à la fois pour les experts et pour nouveaux brevets. Le tarif est réduit à 0,2 g/litre pour les chauffeurs d’autobus, les chauffeurs de taxi, les camionneurs, en bref, pour les professionnels de la route.

La conduite en état d’altération par la drogue et les psycho-drogues n’est pas tolérée : ceux qui transgressent commettent une infraction pénale et sont sujets au retrait du permis de conduire de 1 à 5 mois.

Les limites de vitesse fixées en Belgique sont les suivantes :

  • 50 km/h dans les centres urbains et habités ;
  • 30 km/h près des écoles et des pistes cyclables ;
  • 20 km/h dans les zones résidentielles :
  • 90 km/h sur les routes extra-urbaines à double chaussée ;
  • 120 km/h sur l’autoroute et sur les autoroutes.

Ils sont obligatoires  :

  • triangle ;
  • extincteur ;
  • trousse de premiers soins ;
  • gilet réfléchissant à haute visibilité ;
  • ceintures de sécurité pour ceux qui conduisent et tous les autres passagers ;
  • Sièges pour enfants et sièges homologués pour enfants de moins de 1,35 mètre de hauteur.

En ce qui concerne le voyage, si vous décidez de profiter des transports en commun, sachez que voyager en bus, métro, tramway ou train sans billet peut entraîner une amende calculée comme suit : prix du billet 7 euros (si vous voyagez en train) ou une amende de 107 euros (si vous voyagez par bus ou tramway).

Les numéros utiles en cas d’urgence

Nous vous fournissons tous les numéros utiles pour tous les cas et situations d’urgence , pour des demandes d’aide ou des informations simples, en vous recommandant de contacter un résident pour la traduction si vous ne connaissez pas le français ou le flamand :

  • 112 (numéro unique européen gratuit, toujours actif) pour appeler la police, la salle d’urgence et le service d’incendie ;
  • 101 , contact téléphonique alternatif au contact police ;
  • 100 , un autre contact téléphonique pour contacter les pompiers et les ambulances ;
  • 105 pour contacter la Croix-Rouge ;
  • 02 426.10.26 pour les urgences dentaires ;
  • 02 477 31 00 pour les urgences pédiatriques.

Ambassade d’Italie à Bruxelles

  • 28, rue Emile Claus
  • 1050 Bruxelles
  • Téléphone : 32 2 643 38 50
  • Télécopieur : 32 2 648 54 85
  • Cellule de service : 0032 477312964
  • Site Web www.ambbruxelles.esteri.it
  • e-mail : ambbruxelles@esteri.it

Consulat général de Bruxelles

  • Rue de Livourne, 38 — 1000 Bruxelles
  • Téléphone : 0032 2 543.15.50 ;
  • Télécopieur : 0032 2 537.57.56
  • Cellule de service : 0032 477 278680
  • Site Web www.consbruxelles.esteri.it
  • e-mail
  • segreteria.bruxelles@esteri.it

Soins de santé

En tant que touriste se rendant à Bruxelles (siège du Parlement et de la Commission européenne), vous avez droit à des soins de santé gratuits fournis à tous les citoyens de l’UE. Pour l’obtenir, apportez avec vous la carte santé délivrée par l’ASL de compétence. Grâce à cette carte, vous aurez le droit, si nécessaire, de couvrir tous les services d’urgence normaux et de rembourser jusqu’à 80 % des frais médicaux encourus.

Le niveau des établissements de santé en Belgique est excellent, conformément aux normes européennes. Les pharmacies/apoteeke sont généralement ouvertes jusqu’à 23 heures. Vous pouvez consulter la liste des pharmacies ouvertes de nuit en regardant le mur de la première pharmacie fermée que vous êtes devant vous. Certains médicaments n’ont pas besoin d’ordonnance, pour d’autres, oui : prenez des médicaments avec vous (si vous prenez quelqu’un en particulier) pour des raisons de commodité.

Découvrez plus d’informations utiles

    • Coût et niveau de vie
    • Conseils de sécurité
    • Déménager et bouger
    • Températures et conditions météorologiques