Business

A-t-on besoin de faire des études pour diriger une entreprise ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

La gestion d’une entreprise exige certaines compétences pratiques. À ce titre, il est légitime de se demander si les études sont indispensables pour diriger une structure. Découvrez l’essentiel à savoir à ce sujet à travers un tour d’horizon complet.

Lire également : Concession auto : mettez en avant votre offre !

Qu’est-ce qu’un chef d’entreprise ?

Le chef d’entreprise est celui qui a la charge d’une entreprise. Il en assure la direction de fond en comble. Il est le représentant moral et juridique de la structure dont il défend les intérêts. C’est lui qui en définit le fonctionnement et qui établit les stratégies d’action de l’entreprise.

Il y a généralement deux profils différents réunis sous le générique de chef d’entreprise. Nous avons les entrepreneurs/créateurs et les repreneurs/gestionnaires. Il est possible d’être le chef d’une entreprise parce qu’on l’a créé. C’est notamment le cas de l’entrepreneur/créateur qui en est à la fois le fondateur et le chef. On peut aussi devenir le chef d’une entreprise en la reprenant à un créateur. On en devient alors le gestionnaire, le chef.

A lire aussi : Zoom sur le marché des jeux d'argent en ligne

Devenir chef d’entreprise, ça s’apprend !

Que ce soit pour créer une entreprise ou la reprendre aux mains de son fondateur et en devenir le gestionnaire, il est important d’avoir les armes nécessaires afin d’en supporter la charge et d’éviter tout impair. Qu’il soit entrepreneur/créateur ou repreneur/gestionnaire, le chef d’entreprise se doit d’avoir certaines qualités indispensables.

Il s’agit notamment de connaissances, et de compétences. Les qualités morales sont aussi indispensables pour faire un bon chef d’entreprise. Les ressources morales ainsi mentionnées ne s’apprennent pas forcément à l’école. Entre autres, il s’agit :

  • D’être humble pour faire ressortir le meilleur de chaque membre de son staff.
  • De savoir communiquer pour assurer le travailler en équipe. Il faut savoir expliquer la marche à suivre pour l’entreprise.
  • De faire preuve d’écoute, car la capacité à bien communiquer ne suffit pas. Il faut aussi savoir écouter ses collaborateurs en montrant de l’intérêt envers son équipe.
  • De savoir solliciter des feedbacks. Émettre une idée que personne ne saurait critiquer ou amender est contre-productif.
  • De penser stratégiquement. Apprendre à voir au-delà des évidences est vraiment une qualité vitale pour pouvoir être un bon chef d’entreprise.
  • Savoir penser collectivement. Le chef n’est pas le seul à travailler dans l’entreprise. Il est donc important d’orienter la réflexion vers le collectif.

Face à ces compétences pratiques, quelle place réserver aux études pour un chef d’entreprise ?

Les études et la création d’entreprises

Créer une entreprise est à la fois simple et délicat. Il ne s’agit pas simplement d’avoir une idée, mais de savoir adapter son idée au contexte de son époque et au marché cible. Cela ne nécessite pas forcément d’aller à l’école. Bien des entreprises sont nées de l’idée de personnes n’ayant pas fréquenté l’école, ou ayant une faible expérience scolaire. Ces entrepreneurs n’ont pourtant pas échoué.

Il est vrai qu’avoir des connaissances en comptabilité, en management et en marketing est une bonne chose pour un chef d’entreprise. Toutefois, ce n’est en aucun cas un pré requis fondamental à la création d’entreprises. Il suffit d’avoir la bonne idée, le plan pour la réaliser et de s’entourer des personnes qui sauront donner vie à cette idée. L’entrepreneur/créateur peut ensuite apprendre ce dont il a besoin en fonction des réalités sur le terrain,

Les études en ce qui concerne le repreneur/gestionnaire

La reprise d’entreprise est un projet complexe qui implique souvent un engagement financier important. Pour éviter de se tromper, il est important de savoir analyser et évaluer l’entreprise objet de la reprise. Le repreneur peut avoir acheté une partie ou la totalité des actions de l’entreprise visée.

Dans un cas comme dans l’autre, il est intéressant de constater que la plupart des repreneurs, si ce n’est la totalité, sont bien souvent des spécialistes du marketing ou de la vente, des responsables financiers ou même des responsables juridiques. Il s’agit là d’un fait intéressant, car il faut nécessairement avoir au moins fait des études en Gestion de la PME pour être capable de reprendre efficacement une entreprise.

Le BTS en Gestion de la PME

salariés PME

Le BTS en Gestion de la PME est le niveau minimal requis pour quelqu’un qui veut reprendre une entreprise. Pourquoi ? Parce que c’est une excellente formation pour un repreneur. Une telle formation confère les aptitudes suivantes :

  • Participer efficacement à la gestion opérationnelle de l’entreprise
  • Participer efficacement à la gestion des risques de la PME
  • Gérer efficacement le personnel et contribuer à la gestion des ressources humaines de la PME

Ainsi, le repreneur est un véritable collaborateur (s’il n’a racheté qu’une part des actifs de l’entreprise) ou un dirigeant (s’il a tout racheté). Il doit être polyvalent pour exercer les fonctions administratives, comptables et commerciales de l’entreprise avec beaucoup d’aisance.

Conclusion

Créer une entreprise n’exige pas d’avoir un bon niveau d’étude. Par contre, être repreneur d’entreprise implique une formation adaptée. Cette situation est justifiée, car le repreneur doit avoir toutes les compétences techniques nécessaires pour faire aboutir ce que le créateur de l’entreprise n’a pas su concrétiser. Retenez que le chef d’entreprise ne doit pas se limiter aux compétences scolaires s’il souhaite diriger une structure performante.