Auto

Comment tester vanne egr électrique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Que votre voiture fonctionne avec un moteur à essence ou diesel, elle est forcément équipée d’une vanne EGR ou clapet. Cet accessoire mécanique rendu obligatoire en Europe permet de limiter un tant soit peu, la fumée générée par les engins à quatre roues. Si la valve dysfonctionne, elle peut polluer encore plus. Comment s’y prendre alors pour tester une valve EGR électrique ? Découvrez la réponse !

Utiliser un testeur de vanne EGR électrique

Comme toutes les pièces du véhicule, la valve, encore appelée soupape, n’a pas une durée de vie infinie. Elle s’encrasse souvent lorsque vous roulez à faible régime. Pour vérifier que cet accessoire est bien fonctionnel, vous devez acheter un testeur de vanne EGR électrique. Vous en trouverez à coup sûr dans les magasins de vente d’accessoires mécaniques. Pensez également à avoir le schéma électrique de vanne de votre véhicule.

A découvrir également : Plaquettes de frein : quand les changer et comment faire ?

Brancher les pinces de la valve

Si vous arrivez à vous procurer ces deux éléments, vous pouvez réaliser l’opération vous-même. Ainsi, vous devez d’abord connecter les deux conducteurs du testeur aux bornes de la valve en vous référant au schéma électrique de celle-ci. Les conducteurs en question sont les pinces en métal qui sont reliées au testeur. Elles sont de la même couleur que le fil qui les relie à l’appareil (généralement rouge et noir).

Démarrer le testeur et attendre le résultat

Une fois tous les éléments reliés au testeur de vanne EGR électrique, mettez celui-ci en marche et augmentez la vitesse. La valve devrait logiquement démarrer. C’est la preuve qu’elle est en bon état. Dans le cas contraire, c’est que votre vanne EGR est défectueuse et doit être nettoyée ou remplacée.

Lire également : Comment fonctionne un taxi G7 ?

Comment tester vanne EGR électrique

Toutefois, si vous pensez ne pas être en mesure de réaliser le test, veuillez le confier à un mécanicien. Il pourra mieux détecter les éventuelles pannes et les régler dès lors. Cependant, vous dépenserez en toute logique beaucoup plus que si vous fassiez le test par vous-même.

Reconnaître une vanne défectueuse sans la tester

Si tester une vanne EGR électrique est la solution classique pour s’assurer de son état, il existe d’autres moyens plus ou moins directs de le faire. Avant tout, il faut retenir que même si le clapet présente des dysfonctionnements, le véhicule ne cessera pas de démarrer. Il faut donc rester attentif aux autres signes dénonciateurs d’une vanne en panne.

Émission de fumée

Le premier et sans doute le plus fréquent des éléments révélateurs d’une soupape en panne est l’émission d’une fumée noire épaisse. Celle-ci se dégage du tuyau d’échappement lorsque vous roulez et devient de plus en plus importante quand la vanne n’est pas inspectée à temps.

Signalement du tableau de bord

Aussi, selon le modèle d’automobile, le tableau de bord émettra un voyant pour signaler le problème si éventuellement il existe. Toutefois, dans ce cas, le tableau ne s’allume pas uniquement pour notifier une panne du clapet. Par conséquent, vous devez conduire la voiture chez un garagiste pour un diagnostic plus approfondi.

Enfin, vous pouvez vous-même effectuer toutes les opérations relatives à la soupape de votre véhicule, mais n’oubliez pas l’alternative d’un mécanicien.