Santé

Comment retarder ses règles ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Comment faire quand on veut retarder ses règles ? Votre cycle ne vous convient pas et vous souhaitez ajuster vos règles  en les retardant ou en les avançant ?  Sachez que c’est possible, en se faisant notamment prescrire un traitement hormonal. La pilule reste le moyen le plus connu et efficace pour retarder ses règles. Cela dit, ce traitement est à suivre avec sérieux et sans fantaisie.

A lire aussi : Tentez de réduire les douleurs liées à l’arthrose

Retarder ses règles et ajuster son cycle

Parfois, il est bien utile pour une femme de “caler” ou de décaler son cycle hormonal, pour des raisons diverses et variées.  Des méthodes existent : ces méthodes impliquent généralement l’utilisation d’un contraceptif de nature hormonale, comme la pilule. La pilule est connue pour faciliter la vie des nombreuses femmes qui la tolèrent bien. 

Il est préférable de parler à con médecin avant de tenter tout “décalage” de règles par méthode hormonale. En effet, l’utilisation de la pilule contraceptive n’est pas un jeu et peut avoir de sérieuses conséquences sur la santé de la femme. Décaler  ou retarder son cycle de règles est facile et sans risque mais cela implique de bien comprendre son cycle de règles et l’utilisation de la pilule.

A lire également : Que faire si on a mal au dos ?

Retarder ses règles : le traitement hormonal

Plusieurs cas de figure s’offrent à vous, selon la situation dans laquelle vous vous trouvez. 

Retarder ses règles sans pilule contraceptive en place

Si vous n’avez pas de traitement hormonal / contraception : demandez à votre médecin de vous prescrire la pilule. Si vous devez partir en voyage et vous ne voulez pas vous embêter avec vos règles, il peut être intéressant de commencer le traitement hormonal à la pilule 2 mois avant votre départ en voyage. 

Vous pouvez également demander à vous faire prescrire une pilule dite progestative.  En la prenant environ une semaine avant le début hypothétique de vos règles, il sera possible de les retarder de 2 à 3 semaines dans le meilleur des cas. 

Prolonger la prise de la pilule pour retarder ses règles

Si vous prenez déjà la pilule : prendre la pilule classique (plaquette de 21 pilules) implique de laisser une latence d’une semaine pour provoquer des règles artificielles. En commençant directement la plaquette suivante de votre pilule, vous empêchez l’apparition des règles.

Sachez qu’il n’est pas recommandé de suivre ce procédé sur plus de 3 plaquettes de pilule contraceptive. Le corps a besoin de se réguler naturellement malgré la création d’un cycle artificiel avec la pilule contraceptive. Il faut donc savoir que vous risquez de voir apparaître quelques saignements. ceux-ci ne devraient pas vous inquiéter s’ils ne sont pas abondants.

Si vous prenez une pilule “placebo” avec la plaquette de 28 pilules (dont 7 de placebo), ne prenez pas les dernières pilules. Passez directement à la plaquette suivante, contenant  des pilules aux hormones.

La pilule biphasique ou triphasique : cette pilule est complexe. Il est conseillé de demander conseil à un médecin avant de prendre une initiative qui pourrait s’avérer perturbante pour le corps. Les règles et la prise de la pilule ne sont pas un jeu. Nous vous donnons ici des conseils, mais il est fortement recommandé de consulter un médecin ou un gynécologue pour avoir de plus amples informations. 

Le patch hormonal et l’anneau hormonal

En décidant de porter un patch hormonal plus longtemps que prévu, et sans enlever le patch pendant la semaine de latence, il est possible de retarder ses règles d’une à deux semaines

L’anneau hormonal, quant à lui, permet de retarder ou d’avancer ses règles. ce n’est évidemment pas son but premier, qui est d’empêcher une grossesse. Retarder ses règles avec un anneau hormonal implique de retirer l’anneau après la 3e semaine, à votre habitude, mais de passer directement à l’anneau suivant, sans faire de pause.