Où est-il interdit de vapoter ?

Où est-il interdit de vapoter

Le vapotage est une alternative très appréciée aux cigarettes traditionnelles. Adoptée aux quatre coins du globe, elle n’est toutefois pas autorisée partout. Régissant la vie en communauté, les lois évoluent et de nouvelles règles entrent en vigueur chaque année. Le secteur de la vape n’échappe pas à ces réglementations.

Certains pays l’interdisent, tandis que d’autres l’autorisent sous certaines conditions. En tant que vapoteur, il est important de s’informer sur la législation autour de la vape pour ne pas tomber sous le coup de sanctions légales. Notre guide vous informe notamment sur les endroits où il est interdit de vapoter.

A lire également : La liposuccion : tout ce qu’il y a à savoir

Quels sont les pays qui interdisent le vapotage ?

Tous les États n’autorisent pas l’utilisation ou le port de la cigarette électronique. Certains pays comme l’Inde, la Thaïlande, ou encore le Qatar n’autorisent pas le vapotage sur leur territoire. Même son de cloche aux Seychelles et à Singapour. La liste s’allonge bien au-delà de cela encore.

Le Cambodge, le Taiwan, la Jordanie, l’Egypte, le Liban et Oman interdisent également le vapotage. Des règles particulières sont en vigueur dans d’autres États. En Indonésie par exemple, l’autorisation est uniquement accordée sur ordonnance médicale. Sur l’île Maurice, la vente des produits de vapotage est interdite. Toutes les subtilités doivent être saisies avec précision.

A découvrir également : Perte de cheveux chez la femme : existe-t-il des solutions naturelles ?

Il est impossible de dresser une liste complète des pays qui interdisent le vapotage. La bonne astuce est de s’informer au cas par cas. Il est judicieux de se renseigner sur la législation de chaque pays pour découvrir ce que prévoient les textes à propos du vapotage. Si vous prévoyez de vous rendre dans un pays par exemple et que vous êtes un vapoteur, renseignez-vous avant de prendre le départ.

Dans les pays qui formulent une interdiction expresse, abstenez-vous de vapoter. La cigarette électronique n’étant pas légale dans ces pays, le simple fait d’avoir la cigarette électronique sur vous peut être considéré comme un délit. En enfreignant les dispositions légales, vous vous exposez à une amende, voire plus.

Des sanctions spécifiques sont appliquées dans chaque pays. Si l’amende financière est la plus fréquente, les peines de prison ne sont pas exclues. Au Taiwan par exemple, la sanction appliquée à la cigarette électronique est similaire à celle d’une drogue puisqu’elle est considérée comme telle dans le pays. Vous pouvez ainsi aller en prison si vous êtes surpris en train de vapoter sur le territoire.

est-il interdit de vapoter

Quels sont les pays qui interdisent le vapotage avec nicotine ?

Certains pays font la distinction entre une cigarette électronique qui utilise des liquides avec nicotine et celle qui n’en présente aucune trace. Parmi ces pays, il y a l’Australie, le Japon, la Malaisie, le Mexique et la Norvège. Ces pays interdisent le vapotage avec des liquides électroniques nicotinés. Les cigarettes électroniques y sont acceptées sous conditions. La règle d’or réside cependant dans la prescription de l’usage de la nicotine.

Pour mettre les voiles sur une nouvelle destination en toute sérénité, informez-vous juste sur la législation du pays. Inscrivez dans un moteur de recherche le nom du pays suivi du mot cigarette électronique. Vous verrez s’afficher des articles sur les règles en vigueur dans ces États. Il vous sera alors aisé de mieux apprécier les conditions de vape et le champ des limitations imposées par la loi pour vous y conformer.

Quels sont les lieux interdits au vapotage en France ?

La France fait partie des pays où la cigarette électronique est légale. Toutefois, le vapotage n’est pas autorisé dans tous les endroits. En 2017, un décret est venu mettre la précision sur les lieux interdits et ceux autorisés pour vapoter.

Suivant ce texte, il est interdit de vapoter dans :

  • les établissements d’enseignement public ou privé (écoles, collèges, lycées, universités) ;
  • les centres de formation des apprentis (CFA) ;
  • les espaces collectifs de travail sans accueil du public ;
  • les établissements destinés à l’accueil, à la formation, l’hébergement ou la pratique du sport des mineurs.

En clair, il est interdit de vapoter dans les lieux fermés, interdit au public ou à plusieurs personnes. Vous devez vous abstenir de vapoter dans les lieux d’accueil des mineurs et les transports en commun fermés.

Dans les autres endroits, le vapotage est autorisé à moins que les responsables des lieux en décident autrement. Vous devez donc faire attention aux signalisations interdisant le vapotage. En cas de non-respect de la réglementation autour de la vape en France, vous risquez une amende assez conséquente.