Quel grammage choisir pour une couette légère ?

Les couettes sont généralement l’une des principales composantes de la literie. Elles sont indispensables pour bien dormir. Outre la matière, l’aspect et les dimensions, la légèreté d’une couette est également importante. C’est un paramètre clé pour le choix de la couette parfaite.

Le grammage pour couette légère selon la saison

En fonction des saisons, on peut définir un grammage idéal pour les couettes.

A lire également : Les questions à se poser avant de faire une rénovation

Grammage pour couette légère en temps froid

Les temps froids englobent l’hiver et l’automne. Comme vous le savez, les températures les plus basses sont enregistrées en hiver. Pendant ces périodes, vous aurez besoin d’une couette légère, mais surtout d’une couette qui réchauffe suffisamment. Il vous faudrait donc trouver le juste milieu entre la légèreté et la chaleur fournie. Pour ça, on vous recommande naturellement les couettes qui comportent plus de duvets.

Une couette légère pour temps froids doit contenir en moyenne 90 % de duvet. Les couverts efficaces sont donc ceux qui contiennent au moins 90 % de duvet et qui ont un grammage d’environ 270 g/m². Si vous optez pour d’autres matières synthétiques, il va falloir aller plus haut. On conseille entre 400 g/m² et 500 g/m² pour les couettes synthétiques en polyester par exemple.

Lire également : Choisir son portail : comment faire le bon choix ?

Grammage pour couette légère en temps chaud

En été et au printemps, on enregistre les plus fortes températures. C’est ici que vous aurez plus besoin de couettes légères. Des couettes synthétiques seront parfaites pendant ces périodes. On estime que les fibres polyester qu’elles contiennent garantissent un confort inestimable malgré la chaleur. Ce genre de couettes est également antibactérien et facile d’entretien. Ces caractéristiques vous permettront d’éviter la prolifération des microbes et les mauvaises odeurs à cause de la transpiration.

En période de chaleur, on vous suggère une couette synthétique dont le grammage est d’au moins 200 g/m², mais ne dépasse pas 250 g/m². Toutefois, vous pourriez opter pour une couette en duvet. Mais dans ce cas, le grammage sera en moyenne de 180 g/m². Si cette valeur est trop dépassée, vous aurez excessivement chaud sous la couette.

Grammage pour couettes légères en tout temps

Certaines personnes préfèrent garder les couettes au même grammage toute l’année. C’est un choix raisonnable puisqu’il permet de faire des économies et d’avoir plus d’espace dans les armoires. Dans ce cas, vous devez acheter des couettes polyvalentes. Ces couettes sont adaptées pour les pièces où il fait suffisamment froid en été et qui sont bien réchauffées en hiver.

Si vous choisissez une couette synthétique, on vous conseille un grammage de 250 g/m² à 400 g/m². Une couette mi-saison en matériaux naturels à un grammage compris entre 200 g/m² et 250 g/m². Notez que ce genre de couette n’est pas propice pour ceux qui transpirent beaucoup ou qui sont très frileux.

Comprendre le grammage des couettes

Le grammage définit plusieurs aspects d’une couette.

Les raisons de choisir une bonne couette

Pour passer une bonne nuit, la température corporelle doit être optimale. Lorsque la température ambiante est haute ou trop basse, les nuits sont désagréables. Vous vous réveillez plusieurs fois en pleines nuits, ce qui ne vous permet pas de dormir confortablement. Il faut noter que la température ambiante a un impact sur la température corporelle. Or, la température à l’intérieur des pièces dépend non seulement du temps, du système de chauffage, mais aussi de votre couette.

Si vous choisissez une bonne couette, il pourra changer considérablement la température dans votre lit afin que vous dormiez confortablement. Cependant, si la couette est trop lourde, son poids ne vous permettra pas de dormir paisiblement. De plus, elle donnera trop de chaleur. Il est donc important de choisir correctement le grammage de sa couette.

La densité d’une couette

C’est la densité d’une couette qui représente en vrai son grammage. Il s’agit là du poids par m². Cette densité varie non seulement selon la taille, mais aussi selon la matière utilisée. En ce qui concerne les couettes composées de matières naturelles, il faut faire attention à la proportion de duvet et des plumes utilisées. Plus il y a de duvet, plus la couette est de bonne qualité, assez chauffante et légère. Lorsqu’il a plus de plumettes, vous avez une couette relativement plus lourde.

Trouver son concessionnaire automobile

L’achat d’un nouveau véhicule n’est pas à prendre à la légère. Qu’il s’agisse d’un modèle récent ou d’une auto usagée, il faut toujours prendre le ...