Maison

Comment chiffrer une installation électrique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Qu’il s’agisse du neuf ou de la rénovation, les travaux relatifs à l’électricité sont parfois coûteux. Par conséquent, afin d’éviter des surprises désagréables lors du chantier, il est essentiel de faire une estimation par devis. Voici quelques détails à prendre en compte pour bien évaluer le coût total de vos travaux d’installation.

Prendre en considération la nature des travaux

Le prix d’une installation électrique est fonction de la nature des travaux. Vous ne débourserez pas le même montant si vous envisagez de procéder à une installation électrique entière ou tout simplement poser un compteur électrique. Les prix pour la pose des équipements électriques sont les suivants : 

A voir aussi : Volet coulissant sans rail apparent, une exclusivité SIB

  • tableau électrique : 150 euros ;
  • disjoncteur référentiel : 180 euros ;
  • interrupteurs : entre 10 et 70 euros ;
  • disjoncteur divisionnaire : 70 euros.

Tenir compte la superficie du logement

Il est essentiel d’avoir recours à un électricien qualifié pour des raisons évidentes de sécurité. Alors, si vous faites appel à ce dernier, gardez à l’esprit que les tarifs d’un professionnel se calculent au mètre carré. En d’autres termes, plus la surface de votre maison est grande, plus les frais d’installation seront élevés. En moyenne, vous débourserez entre 80 et 1000 euros pour une installation électrique entière.

Considérer la TVA

Pour avoir le devis exact de votre installation, vous devez également tenir compte de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée). Cette taxe varie selon l’état de votre logement. La TVA est de 20% pour une installation électrique complète réalisée dans une habitation construite il y a moins de deux ans. Par contre, elle est de 10% pour toute maison ayant plus de 2 ans d’âge. 

Lire également : Combien coûte un débarras de maison dans l'Île de France ?