Envie de vous lancer dans le business de la vape ? Nos conseils !

Envie de vous lancer dans le business de la vape ? Nos conseils !

Actuellement, la cigarette électronique est très à la mode, il est impossible de le nier. Pour vous donner un ordre d’idée, il y a en 2022 environ deux millions de vapoteurs contre environ 15 millions de fumeurs en France. Ce qui fait que le marché est encore loin d’être saturé, surtout quand on sait que beaucoup de fumeurs se mettent au vapotage afin d’arrêter définitivement la cigarette. D’où l’idée de lancer un business dans ce domaine afin de profiter de cette croissance. Voici donc nos conseils avisés si vous souhaitez que cela se passe bien !

Première recommandation : trouver un partenaire qui servira de grossiste

Lorsqu’on se lance dans un business et qu’on n’a que très peu d’expérience dans le domaine, cela peut vite être très compliqué au début. En faisant le choix de trouver un partenaire spécialisé, vous profiterez de sa riche expérience (jusqu’à 10 ans pour certains) et de son savoir-faire. Cela vous évitera ainsi de faire de grosses erreurs de débutant et de couler votre entreprise dès le début en vendant par exemple des produits de mauvaise qualité ou avec de mauvaises indications d’usage.

Lire également : Les avantages des portes coupe-feu

Alors oui, cela vous reviendra probablement plus cher sur le long terme que de lancer votre propre marque, mais voyez plutôt cela comme une sorte de tremplin. Une fois que vous aurez acquis de l’expérience, vous aviserez !

Seconde recommandation : vérifiez bien que vous êtes en règle

Cette seconde recommandation pourra vous paraître évidente, sauf que lorsqu’on sait que de nombreuses personnes ouvrent une boutique en ligne sans de déclarer, nous estimons que ce n’est pas superflu de vous rappeler qu’il faut réaliser les ventes avec un certain statut. Si votre chiffre d’affaires est bas au départ, vous pourrez commencer en étant auto-entrepreneur (régime de la micro-entreprise). C’est le plus répandu à l’heure actuelle puisqu’il demande assez peu de démarches et la comptabilité n’est pas compliquée.

A lire en complément : Devenir un business angels : quelques clés du succès

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable pour obtenir des conseils !