Tout ce qu’il faut savoir sur le PER

Tout ce qu'il faut savoir sur le PER

La retraite est une étape à franchir et elle nécessite une certaine préparation financière. De nombreux produits d’épargne pour retraite existent en France pour faciliter la tâche aux futurs retraités. Le plan épargne retraite est le nouveau qui prend s’installe progressivement. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le PER.

Le PER : un plan d’épargne retraite avantageux ?

Dérivé de la loi PACTE et mise en disponibilité depuis le 1er octobre 2019, le plan épargne retraite PER est un programme financier qui remplace valablement les autres plans autrefois utilisés. C’est un concept d’épargne qui permet aux salariés ainsi qu’aux travailleurs indépendants d’économiser de l’argent tout en profitant de plusieurs avantages.

Lire également : Comment trader le forex sur Boursorama ?

À la fin de l’épargne par exemple, il est possible de recevoir l’argent sois forme de capital ou de rente viagère afin de jouir d’une retraite paisible. Il offre des options de souscription qui le rendent plus avantageux que ses prédécesseurs.

Quel est le principe du plan d’épargne retraite ?

Le PER est un plan d’économie qui consiste à épargner dans le but de constituer un fonds de pension touchable lors de votre départ à la retraite. Une fois les sommes versées, elles sont gérées sur le PER suivant une gestion pilotée.

A lire en complément : La TVA intracommunautaire : à quoi sert-elle exactement ?

Ce principe offre assez de liberté sur le mode de gestion de l’épargne. Lors de la souscription au plan d’épargne, l’organisme en charge de votre enregistrement a l’obligation de vous renseigner sur quelques informations importantes. Il doit vous informer sur le mode de gestion prévu par le plan, les caractéristiques du programme financier ainsi que la fiscalité qui l’entoure.

ce qu'il faut savoir sur le PER

Quelles sont les diverses formes de PER ?

Plan d’épargne avantageux, le PER est décliné en plusieurs formes, trois plus spécifiquement. Il s’agit du :

  • PER individuel réservé aux investissements individuels et volontaires ;
  • PER collectif qui permet l’épargne de fonds issue d’une participation ;
  • PER catégoriel qui concerne les versements obligatoires à verser en entreprise.

Quelles sont les conditions et la procédure de souscription au PER ?

Il n’existe pas de conditions standards pour souscrire au PER. Tout le monde peut accéder au plan d’épargne retraite individuel, quels que soient l’âge ou la situation professionnelle de l’intéressé.

Pour entamer la démarche de souscription au PER, il faut au préalable se rapprocher d’un organisme compétent. Celui-ci sera un guide très utile pour la création des comptes et pour les procédures de versement ultérieures.

Peut-on effectuer un déblocage d’épargne dans un PER ?

La particularité avec le PER est qu’il est possible de débloquer le compte épargne avant le jour du départ à la retraite. Cependant, ce déblocage est soumis à des conditions bien précises. La condition principale est liée à l’achat d’une résidence principale. Il existe d’autres conditions valables pour entériner un déblocage de fonds.

Quelle fiscalité entoure le PER ?

En matière de fiscalité, le plan d’épargne retraite est très flexible et avantageux. Il est possible de déduire les sommes qui sont versées des impositions annuelles. Cette déduction suit un plafond qu’il faut respecter selon que l’on soit salarié ou indépendant. De plus amples renseignements sont disponibles sur le PER.