Le crédit renouvelable : un outil financier à utiliser avec précaution

Ca y est ! Vous avez apposé votre signature sur votre contrat de crédit renouvelable. Vous pouvez désormais utiliser la somme d’argent disponible comme bon vous semble. Acquisition d’une nouvelle machine à laver ou rénovation de votre salle de bain, les options qui s’offrent à vous sont infinies ! Malgré le fait que vous ayez carte blanche, vous devez utiliser ce crédit avec grande prudence ! Pourquoi ? Les détails.

Qu’est-ce qu’un crédit renouvelable ?

Appartenant à la famille des crédits à la consommation, le crédit renouvelable arbore un montant entre 200 et 75 000 euros. Vous pouvez faire ce que vous voulez avec cette somme, aussi bien dans l’achat de biens comme une voiture ou des équipements pour la maison, dans le financement de projets comme vos vacances ou la rénovation de votre logement… A la différence des autres crédits à la consommation, le crédit renouvelable prend la forme d’une réserve d’argent. Au moment de la souscription, un montant est fixé. A chaque retrait, ce montant baisse et est reconstitué dès lors que les mensualités sont remboursées.

A lire aussi : Est-ce que l'assurance prêt immobilier est vraiment obligatoire ? Tout ce que vous devez savoir

Comment utiliser le crédit renouvelable à bon escient ?

Grâce à un crédit renouvelable, vous aurez toujours une somme d’argent disponible pour votre projet ! A comptant ou à crédit, deux solutions s’offrent à vous quant à l’utilisation de ce prêt :

  • le virement bancaire, lorsque vous avez par exemple un besoin de trésorerie pour faire un achat. Pour cette option, vous devez généralement attendre 48h pour que le solde soit disponible sur votre compte.
  • la carte de paiement pour effectuer un paiement rapidement. Cette option est possible que ce soit pour le paiement 2 fois, 4 fois ou plusieurs petites mensualités.

A voir aussi : Investissement immobilier : que faut-il attendre de 2017 ?

Le suivi du crédit renouvelable

Lorsque vous avez souscrit un crédit renouvelable, il est fortement conseillé d’être irréprochable dans le suivi de vos dépenses. En effet, à tout moment, vous devez connaître votre solde. L’essentiel est de veiller à ne pas dépasser la limite fixée lors de la souscription. Pour éviter cette situation, à chaque mois, votre établissement de crédit vous envoie un relevé de comptes récapitulatifs de votre situation de crédits. Vous avez alors à disposition le nombre de mensualités qu’il vous reste à rembourser ainsi que le capital restant. Cette vigilance doit être systématique pour éviter les mauvaises surprises quant à votre réserve d’argent. Si la somme disponible est trop basse, pensez à chercher un autre moyen pour financer certains projets ou, reportez-les.

Quelques difficultés liées au crédit renouvelable

La souscription au crédit renouvelable n’est pas conseillée si vous enregistrez des rentrées d’argent irrégulières. D’ailleurs, force est de mentionner que le taux d’intérêt de ce type de crédit est particulièrement élevé. Cet élément va ensuite être revu à la hausse ou à la baisse selon la durée du crédit. Dans la même optique, les frais liés à la carte de crédit en crédit renouvelable sont plus élevés que ceux des cartes classiques. Un autre point de vigilance, est le risque de surendettement. S’il est mal maîtrisé, ce crédit vous exposera à une telle situation. Sa facilité d’emploi et sa souplesse d’utilisation peuvent très vite devenir des inconvénients, étant donné qu’elles vont vous inciter à dépenser plus que nécessaire.