Comment devenir sophrologue ?

Le métier de sophrologue intéresse de plus en plus de jeunes et de travailleurs en reconversion professionnelle aujourd’hui du fait de son accessibilité et aussi ses objectifs. En effet, cette profession libérale se fixe pour objectif d’aider les individus à gérer le stress de la vie courante, à se détendre, à s’épanouir personnellement et à vivre dans l’harmonie et la sérénité. Comment devenir sophrologue ? Retrouvez ici tous nos conseils.

En savoir plus sur le métier de sophrologue

Le sophrologue est un professionnel libéral spécialiste de la relation d’aide. Il accompagne ses clients en utilisant les techniques de la sophrologie comme des techniques de soin. Le professionnel accueille ses clients lors des séances individuelles ou collectives. Chaque séance constitue un moment d’échange et de pratique d’exercices de sophrologie.

A lire aussi : En quoi consistent les formations STCW et GWO ?

La sophrologie a pour objectif d’optimiser la qualité de vie, le bien-être et le potentiel de l’individu. Lors de chaque séance, le spécialiste est amené à accompagner son client à retrouver son potentiel pour qu’il puisse atteindre ses objectifs. Il peut également l’accompagner pour qu’il puisse changer son regard sur lui, sur les autres et sur le monde et pour qu’il puisse aborder sereinement ses divers soucis.

Le métier de sophrologue est passionnant. C’est pour cette raison que nombreux sont ceux ou celles qui rêvent d’avoir une belle carrière professionnelle dans le domaine. Pour devenir sophrologue, vous pouvez suivre une formation spécialisée, comme celle proposée sur vibre-formation.fr. La formation en sophrologie auprès de cet organisme est éligible CPF.

Lire également : Les grossistes chinois s’installent à Marseille

Comment devenir sophrologue ?

Il faut se former pour devenir sophrologue. La bonne nouvelle est qu’il existe aujourd’hui des établissements de formation spécialisée en sophrologie en France. Pour bien choisir votre centre de formation, voici les points qui se vérifient en amont :

  • La qualité de la formation: l’établissement doit disposer d’une équipe pédagogique compétente et expérimentée ;
  • Le niveau de l’accompagnement: chez certains organismes, l’élève bénéficie d’un accompagnement durant son cursus ;
  • L’éligibilité au CPF : si vous avez suffisamment de crédit sur votre CPF, le coût de votre formation de sophrologue peut être partiellement ou entièrement pris en charge par l’État. Optez pour un centre de formation éligible au CPF pour en bénéficier

La formation en sophrologie est toujours proposée en présentiel. Sa durée est de 300 heures. Chez certains organismes, elle est de 500 heures réparties sur 24 mois, dont 60 sont dédiées à l’immersion professionnelle durant laquelle les élèves vont concrètement prendre soin d’un client, sous la surveillance de l’équipe pédagogique.

Quelles sont les qualités requises pour devenir sophrologue ?

Il n’y a presque aucun pré-requis pour accéder à la formation en sophrologie. Aucun diplôme n’est exigé. Il faut cependant être motivé, sérieux, ouvert et humble. Un sophrologue doit aussi avoir l’esprit d’écoûte. L’accès à la formation est souvent précédé d’un entretien téléphonique durant lequel l’établissement détermine la motivation du futur élève et établit son bilan pré-inscription.

Quel est le coût d’une formation de sophrologue ?

Le tarif d’une formation en sophrologie peut aller jusqu’à 7 000 €. Certes, c’est cher, mais ce prix vous permet cependant de bénéficier d’un apprentissage complet pour exercer le métier. Il comprend le prix de la formation théorique et de l’immersion professionnelle.

Tentez le camping-car en famille

Alors que de plus en plus de voyages sont organisés et minutés, nombreux sont ceux qui veulent que vacances rime avec liberté. Le meilleur moyen ...