Pourquoi l’impression 3D est un vecteur de rentabilité pour les PME et PMI

imprimante 3D pro pour PME et PMI

L’impression 3D pour les PME et PMI françaises : une solution rentable ? Les imprimantes 3D sont devenues très populaires ces dernières années, et aujourd’hui beaucoup de personnes possèdent ce type de matériel à la maison ou dans leur entreprise. Cependant, est-il possible que les petites et moyennes entreprises françaises en tirent un avantage et améliorent alors leurs processus de fabrication ?

Les avantages principaux des imprimantes 3D pour les PME/PMI

Imprimante 3D professionnelleLes imprimantes 3D peuvent permettre aux petites entreprises d’exercer des activités qui autrefois nécessitaient des machines-outils spécialisées pour l’usinage ou l’assemblage de pièces. L’impression 3D ouvre également la possibilité à ces entreprises d’exceller dans la R&D de certaines catégories de produits à un prix bien inférieur.

A découvrir également : Les différents types d'imprimantes : comment choisir la bonne pour vos besoins

Par exemple, elles peuvent maintenant créer rapidement des prototypes complexes à moindre coût grâce à un entrepreneur en fabrication additive (utilisation d’imprimante et scanner 3D, ou autres procédés). Les pièces produites peuvent être testées plus rapidement et communiquer plus facilement avec les partenaires commerciaux.

En outre, en intégrant l’impression 3D dans leurs processus de production, celles-ci peuvent réduire considérablement leurs coûts initiaux liés aux achats de stocks déjà fabriqués.

Lire également : Webmaster : 3 outils puissants à connaître

Le fonctionnement des systèmes d’impression 3D

Généralement, l’impression 3D repose sur une mise en forme numérique prise directement depuis un modèle informatique. Plusieurs couches successives sont assemblées pour former la pièce finale. L’utilisation du matériel est alors plus simple grâce aux logiciels qui contrôlent directement les paramètres qui permettent l’impression 3D.

  • Envoi du fichier. Le fichier tout d’abord envoyée par une connexion USB ou Wifi vers la plateforme appropriée.
  • Le découpage 2D et le fractionnement. Ces tâches consistent souvent à transformer la pièce en couches 2D sous forme vectorielle ou bitmap.
  • Conception du chemin optimale des outils . Ici, le logiciel va chercher le meilleur chemin pour que la tête arrive à créer le format voulu selon les instructions du fichier STL reçu.

Les imprimantes 3D, un atout pour les petites et moyennes entreprises

Grâce à l’impression 3D, les PME/PMI peuvent bénéficier d’un outil très précieux qui leur permet de maintenir leurs marge de manœuvre face aux attaques concurrentielles issues des grandes entreprises. Même en faisant appel à une entreprise spécialisée dans la fabrication additive (impression 3D) il est possible de réaliser des pièces dans des séries plus longues.

Via l’impression 3D les plus grandes technologies jamais développer sont accessibles à des entreprises beaucoup moins importantes et celles-ci peuvent ainsi avoir les mêmes capacités que les constructeurs grâce aux matériaux et propriétés mis à leur disposition. Et ce, sans compter que le taux de productivité des produits augmente significativement.

Les avantages principaux de l’impression 3D sont indéniables

Les avantages principaux pour les PME/PMI sont nombreux. Tout d’abord et surtout l’impression 3D permet aux petites entreprises d’accéder à un marché hautement concurrentiel avec un service particulier dont elles disposent généralement de manière limitée. Les coûts initiaux économisés grâce l’utilisation de cette technologie et le potentiel décuplé en termes de recherche & développement font également partie des points importants à souligner.