CBD : Quelles sont ses véritables allégations thérapeutiques??

CBD

La culture, la commercialisation et la consommation du CBD font la polémique dans le monde. Certaines nations reconnaissent les vertus thérapeutiques du produit ; ce qui les emmène à le légaliser.

Cependant, d’autres pays restent perplexes sur les effets médicaux du CBD. Ainsi, ceux-ci n’autorisent pas la plantation, la commercialisation, ni la consommation de la substance sur leur territoire. Alors, que retenir sur les véritables allégations thérapeutiques du CBD ? Éléments de réponses.

A lire en complément : La prise de parole en public, comment y arriver ?

Ce qu’il faut retenir des véritables allégations thérapeutiques du CBD

Pour rappel, une allégation est le message qui figure sur les emballages de certains produits pour faire état de leurs bienfaits. Il faut noter qu’il en existe trois types, dont l’allégation thérapeutique qui est uniquement réservée aux médicaments. Cependant, le CBD n’est pas un médicament, mais de nombreux effets thérapeutiques lui sont reconnus.

Avant tout, il faut retenir que le CBD n’a rien à avoir avec la molécule euphorisante du cannabis qui est le THC. En effet, le cannabidiol n’est pas un stupéfiant. Ainsi, il ne nuit ni à la sensibilité sensorielle, ni à la perception, ni à la conscience, ni au temps de réaction ni au comportement. De nombreuses recherches scientifiques ont été et continuent d’être menées sur le sujet dans le but d’évaluer son potentiel usage et son risque toxicologique.

Lire également : Combien coûte une injection de botox ?

Quelques véritables allégations thérapeutiques du CBD

CBD

Le CBD n’est pas encore reconnu comme un médicament, mais de nombreux États ont autorisé son utilisation à des fins thérapeutiques.

Les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires du CBD

La première allégation thérapeutique prêtée au CBD est la sensation de bien-être et de relaxation qu’il procure. Il stimule le système endocannabinoïde du consommateur et augmente le taux d’anandamide dans son corps.

Avec l’aide de ses potentielles propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, le cannabidiol aide à soulager les douleurs. Ainsi, il permettrait de guérir les maladies inflammatoires chroniques comme l’ankylosante, l’arthrose, la rhumatoïde, etc. Par conséquent, il aide à maintenir un confort de vie.

Le CBD et ses effets anxiolytiques

Les nombreuses recherches en cours sur le cannabidiol tentent de démontrer son efficacité à soigner la dépression et l’anxiété mieux que les antidépresseurs. En effet, cette molécule posséderait des propriétés anxiolytiques qui lui permettent de combattre certains troubles psychiques. Il s’agit entre autres de la dépression, des crises d’angoisse, des symptômes d’anxiété, etc.

La consommation de la substance sous l’une de ses formes aurait aidé certains patients en cas de stress, d’insomnie et d’anxiété. Ce qui confirmerait ses propriétés sédatives, apaisantes et décontractantes. Le CBD serait donc idéal pour contourner les traitements anxiolytiques. Par ailleurs, consommé en faible dose il joue le rôle de stimulant, et dans le cas contraire il devient tranquillisant et relaxant.

Le CBD pour lutter contre la dépendance au tabac

Les effets anxiolytiques du cannabidiol lui permettent d’agir positivement sur l’état de nervosité causé par le manque d’une addiction ou d’une dépendance. Par conséquent, le CBD devient un véritable outil dans la lutte contre les dépendances et plus précisément dans le sevrage tabagique. Il faut noter que le profil toxicologique du produit est pratiquement nul.

Toujours dans le cadre de ses bienfaits anxiolytiques, le CBD agirait aussi sur le récepteur sérotoninergique du système nerveux central 5 HT1A. Ce dernier fait partie des récepteurs non-cannabinoïdes.

Autres allégations thérapeutiques du CBD

Les allégations thérapeutiques du CBD sont également reconnues sur certaines maladies telles que l’épilepsie. Il permet également de soigner certaines affections de la peau telles que les acnés ou même la sclérose en plaques.

Il pourrait aussi contribuer à l’inhibition du développement de tumeurs grâce à son action anti-angiogenèse. Ce qui lui permet d’agir sur certains types de cancers. Il aiderait à faire disparaître les effets de nausées et de douleurs chez les malades faisant de la chimiothérapie. Cependant, pour atteindre ces résultats, la concentration du CBD doit être plus élevée que la moyenne autorisée dans les produits en vente libre.

Les différents produits à base de CBD

Le CBD est avant tout un complément alimentaire qui existe sous plusieurs formes à savoir en e-liquide, huile, crème, baume, gélules, tisane… Ces formes les plus efficaces et les plus commercialisées sont l’huile et l’e-liquide.

Dans la cosmétique, l’huile de CBD est utilisée contre les acnés, pour protéger la peau du froid et masser en cas de douleurs articulaires et musculaires. Elle trouve aussi sa place dans la gastronomie avec quelques gouttes dans les plats. L’e-liquide est souvent utilisé pour le sevrage tabagique en remplacement à la cigarette classique.

Ainsi, le CBD n’est pas un médicament, mais des allégations thérapeutiques lui sont reconnues. Cependant, tous les pays ne l’ont pas légalisé quand bien même l’OMS (Organisation mondiale de la santé) ne le classe pas comme substance contrôlée.

Comment obtenir une certification ISO ?

Comment obtenir une certification ISO ?

Les normes internationales sont un excellent moyen pour son entreprise de relever les défis quotidiens. Elles représentent même une alternative très stratégique devant des défis ...