Comment faire une demande de rachat de crédit ?

Le surendettement caractérise l’état d’une personne ou d’un foyer dont le niveau d’endettement est supérieur à sa capacité de remboursement. Dans ces conditions, vous perdez toute indépendance financière et sur le long terme, votre santé mentale peut être affectée. Le recours au rachat de crédit peut alors être la solution qui vous sortira d’affaire. Seulement, sans une compréhension profonde de la procédure, il n’y a que très peu de chances que votre dossier soit étudié favorablement. Découvrez donc la suite de cet article tout ce que vous avez besoin de savoir pour réussir votre rachat de crédit.

Comment s’y prendre pour faire une demande de rachat de crédit ?

La demande de rachat de crédit est une opération qui s’effectue auprès d’un établissement prêteur. Le premier réflexe sera donc certainement de vous tourner vers votre banque habituelle. C’est d’ailleurs une très bonne idée si vous y avez cumulé plusieurs prêts. Votre conseiller pourrait être ouvert à l’idée. Néanmoins, vous devez garder à l’esprit que le regroupement est le seul moyen de renégocier votre taux de crédit.

Lire également : Comment puis-je échanger le week-end ?

Il est donc dans votre intérêt de vous tourner vers d’autres établissements bancaires afin d’obtenir une offre plus attractive. C’est une démarche dans laquelle l’utilisation d’un comparateur de rachat de crédit tel que Les Furets vous sera d’une très grande aide. Vous pourrez effectuer en ligne et sans justificatifs une simulation de votre demande et ainsi connaître les offres les plus intéressantes.

Une fois que vous aurez ciblé les établissements qui offrent théoriquement les meilleures offres, il vous faudra monter un dossier. Celui-ci doit être constitué de :

A lire aussi : Grand angle sur l'externalisation de la gestion de la comptabilité

  • vos fiches de paie,
  • vos pièces d’identité,
  • votre avis d’imposition,
  • votre justificatif de domicile,
  • vos échéanciers de crédits en cours.

Une fois le dossier transmis, il sera traité manuellement après un entretien avec un conseiller. Les délais de réponse peuvent varier de quelques jours à quelques semaines. Nous vous recommandons donc de vous y prendre assez tôt.

rachat de crédit

Quels sont les avantages d’un rachat de crédit ?

Le principe du rachat est de refinancer de nombreux crédits en cours, contractés dans des établissements différents, grâce à un nouveau crédit unique. Le premier avantage d’une telle démarche est donc le regroupement de tous vos prêts. Vous revenez alors à un système avec une mensualité unique, moins élevée et sur une plus longue durée de remboursement. Dans ces conditions, vos finances sont tout de suite beaucoup plus équilibrées.

Le taux d’endettement et les mensualités s’effondrent donc totalement. Dans le même temps, le regroupement de crédits est une opération qui permet d’inclure une trésorerie. Si vous le souhaitez, vous pourrez alors inclure un projet de votre choix. Ce projet sera financé en ajoutant le capital qu’il nécessite dans le nouveau prêt que vous contractez.

Quelle est la durée de la procédure et quelles sont les étapes à suivre ?

La première étape du processus qui vous mènera à votre rachat de crédit est la constitution du dossier de demande. Une fois cette demande faite, le dossier est vérifié et instruit. Un conseiller étudiera alors la faisabilité du rachat. Dans cette optique, il s’intéressera à certains points clés tels que votre taux d’endettement, votre reste à vivre ou encore votre ration hypothécaire.

Si cette étude s’avère concluante, l’établissement vous rappellera pour vous faire une offre de rachat de prêts. Vous recevrez donc un contrat qui explique dans le détail les différentes modalités du regroupement de crédits. Vous pourrez notamment y découvrir la nouvelle mensualité, la durée du remboursement ou encore le montant total dû.

Vous disposerez alors d’un petit délai de réflexion pour prendre votre décision. Si le contrat en l’état vous convient, vous pourrez procéder à la signature et le déblocage des fonds pourra être enclenché. Il faut également savoir que chaque établissement fixe librement son délai de déblocage. Cela dit, la durée tourne globalement entre 10 et 30 jours après la prise de contact.

Quelles sont les conditions d’acceptation de votre demande ?

L’appréciation des critères peut varier d’un établissement prêteur à un autre. Cependant, ils étudient sensiblement les mêmes éléments de votre dossier pour décider de la validation ou du rejet de votre demande de rachat. Le premier (et peut-être le plus important) est votre solvabilité. De préférence, le montant cumulé de vos mensualités ne doit pas excéder le tiers de votre revenu. Des mensualités supérieures au tiers pourraient toutefois être tolérées si vous êtes propriétaires.

Votre comportement bancaire sera ensuite passé au peigne fin. Il est alors nécessaire que vos relevés bancaires dépeignent les traits d’un très bon gestionnaire. C’est le genre de détails qui renforce très sérieusement vos chances. Évidemment, vous devez pouvoir offrir une garantie de remboursement satisfaisante. Il faudra donc probablement envisager l’hypothèque de vos biens immobiliers ou le cautionnement par un tiers.

De nombreuses conditions peuvent également expliquer un refus systématique. C’est notamment le cas pour un emprunteur frappé de la perte de ses droits civiques. Pareillement, un travailleur aux revenus irréguliers n’aura que très peu de chances de voir sa demande aboutir. Enfin, faire l’objet d’un fichage par la Banque de France pour un incident peut écorner votre crédibilité et sceller vos chances.