Les règles à suivre pour un radiateur dans la salle de bain

L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, il est donc nécessaire d’être vigilant lors d’une installation. Si vous ne voulez pas être frappé de plein fouet par une situation dangereuse, il est préférable de respecter toutes les consignes de sécurité. 

L’électricité n’apprécie pas vraiment les points d’eau 

Un radiateur dans la salle de bain est idéal puisqu’il vous apporte cette chaleur si agréable avant de vous plonger dans votre bain ou de prendre une douche. Certes, il est toujours appréciable d’avoir un sèche-serviettes, car il possède une double utilité intéressante. Si vous souhaitez installer un tel appareil, il est préférable de vous éloigner d’un point d’eau que ce soit la douche, la baignoire ou encore un lavabo.

A découvrir également : Combien coûte un serrurier à domicile ?

Attention aux situations dangereuses pour votre vie 

La meilleure configuration consiste à installer un radiateur dans une salle de bain à un mètre, mais la réglementation en vigueur vous impose une distance de 60 centimètres. Avant cette distance, il est préférable de se focaliser uniquement sur les interrupteurs avec une basse tension ainsi que les dispositifs d’éclairage. Si vous ne suivez pas ces directives, vous serez sans aucun doute confronté à un contexte problématique puisque les éclaboussures peuvent entraîner des dommages à l'installation de votre demeure. Dans le meilleur des cas, le système disjoncte, mais, dans les situations les plus graves, vous risquez une électrocution. 

Respectez cette distance de 60 cm au minimum

Le radiateur dans la salle de bain demande les mêmes précautions qu’un interrupteur, une prise secteur… Il peut donc être intéressant de vous focaliser sur la dimension de l’appareil, car certes, il doit être adapté à la superficie de la pièce afin de lutter contre le gaspillage. Toutefois, il est également nécessaire que la longueur ainsi que la hauteur vous permettent une installation à moins de 60 cm.

A lire également : L’énergie à portée de main : Tout sur l’autoconsommation !

Optez pour des radiateurs spécialement conçus pour les salles de bain

Il faut choisir le bon radiateur pour votre salle de bain. Effectivement, certains modèles sont spécialement conçus pour résister à l’humidité et aux éclaboussures d’eau.

Les radiateurs sèche-serviettes, par exemple, sont très populaires dans les salles de bains modernisées. Ils permettent non seulement de chauffer la pièce, mais aussi d’y faire sécher vos serviettes ou autres linges en toute sécurité. Ils sont équipés d’un thermostat qui vous permettra un contrôle optimal sur la température ambiante.

Il existe aussi des panneaux rayonnants avec une protection IP24 (indice protecteur) adaptée à la salle de bain. Ces derniers ont l’avantage d’apporter une chaleur homogène ainsi qu’une montée rapide en température grâce à leur corps chauffant électrique.

Il ne faut pas oublier que certains appareils disposent même d’une fonction soufflerie qui permet un confort immédiat dès que vous entrez dans votre salle d’eau et donc une utilisation optimale du temps passé dans cette dernière.

Bien entendu, ces choix dépendront avant tout du type de chauffage existant chez vous, mais aussi et surtout du budget dont vous disposez pour l’achat ainsi que l’installation de celui-ci. En optant pour le modèle adéquat capable de répondre aux besoins spécifiques liés à cette pièce humide, cela peut garantir une durée prolongée de son utilisation, puisque chaque produit aura été choisi selon ses caractéristiques techniques afin qu’il soit parfaitement adapté au milieu gracieux qu’est votre salle de bain.

Comment choisir le radiateur idéal pour votre salle de bain ?

La première chose à prendre en compte est la taille de votre pièce. Cela déterminera la puissance nécessaire pour chauffer efficacement l’endroit sans surconsommer d’énergie. En règle générale, il faut compter environ 100 watts par mètre carré.

Vous devez choisir un modèle adapté au type d’isolation thermique que vous avez dans votre maison ou appartement. Si vous disposez d’un système de chauffage centralisé performant, un simple radiateur électrique peut suffire. Dans le cas contraire, optez plutôt pour des radiateurs plus sophistiqués avec une technologie avancée qui permettra une meilleure gestion du chauffage et donc moins de consommation énergétique.

Vous devez tenir compte du niveau sonore émis lorsque celui-ci fonctionne ainsi que de sa capacité à se faire discret visuellement afin qu’il puisse s’intégrer harmonieusement dans l’environnement existant.

Autre critère non négligeable : le design ! Nombreux sont les modèles proposés sur le marché avec des formes diversifiées et élégantes pouvant ajouter une touche artistique à cet espace intime souvent oublié mais où nous passons toutefois beaucoup plus de temps qu’on ne pourrait imaginer.

Donc, avant toute acquisition d’un tel équipement indispensable destiné à cette pièce humide qu’est notre salle de bain, les paramètres susmentionnés doivent être scrupuleusement pris en considération afin que cela corresponde parfaitement aux attentes spécifiques liées à cet espace.