novembre 22, 2017 Sophie 0Comment

L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, il est donc nécessaire d’être vigilant lors d’une installation. Si vous ne voulez pas être frappé de plein fouet par une situation dangereuse, il est préférable de respecter toutes les consignes de sécurité. 

L’électricité n’apprécie pas vraiment les points d’eau 

Un radiateur dans la salle de bain est idéal puisqu’il vous apporte cette chaleur si agréable avant de vous plonger dans votre bain ou de prendre une douche. Certes, il est toujours appréciable d’avoir un sèche-serviettes, car il possède une double utilité intéressante. Si vous souhaitez installer un tel appareil, il est préférable de vous éloigner d’un point d’eau que ce soit la douche, la baignoire ou encore un lavabo.

Attention aux situations dangereuses pour votre vie 

La meilleure configuration consiste à installer un radiateur dans une salle de bain à un mètre, mais la réglementation en vigueur vous impose une distance de 60 centimètres. Avant cette distance, il est préférable de se focaliser uniquement sur les interrupteurs avec une basse tension ainsi que les dispositifs d’éclairage. Si vous ne suivez pas ces directives, vous serez sans aucun doute confronté à un contexte problématique puisque les éclaboussures peuvent entraîner des dommages à l'installation de votre demeure. Dans le meilleur des cas, le système disjoncte, mais, dans les situations les plus graves, vous risquez une électrocution. 

Respectez cette distance de 60 cm au minimum

Le radiateur dans la salle de bain demande les mêmes précautions qu’un interrupteur, une prise secteur… Il peut donc être intéressant de vous focaliser sur la dimension de l’appareil, car certes, il doit être adapté à la superficie de la pièce afin de lutter contre le gaspillage. Toutefois, il est également nécessaire que la longueur ainsi que la hauteur vous permettent une installation à moins de 60 cm.