Finance

Hausse de la bourse de Paris : quels sont les investissements à privilégier ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Après plusieurs jours de chute historique, la bourse de Paris a finalement clôturé en hausse le jeudi 19 mars. Ce rebond est dû aux différentes annonces d’aides de la BCE et du gouvernement américain, mais aussi aux petites avancées en matière de traitement de Coronavirus. Néanmoins, la situation est incertaine et la question des investissements à privilégier reste délicate.

Sur les plateformes en ligne, privilégiez le forex

Les plateformes de trading en ligne doivent leur succès à leur réactivité et à leur très faible coût. Pourquoi ? Parce qu’elles ne nécessitent pas l’intermédiaire d’un banquier ou d’un passeur d’ordres. Résultat, il n’y a pas de commission à passer et chaque ordre est exécuté quasiment simultanément. Une aubaine dans une période aussi tendue que celle que nous connaissons actuellement.

A voir aussi : Être traducteur financier aujourd’hui : défis et avantages

Or, s’il y a bien un domaine boursier dans lequel il est possible de profiter des chutes et des hausses répétées, c’est celui du forex. Les mouvements y sont nombreux et rapides et il est possible de gagner de l’argent tous les jours en achetant et en vendant au bon moment. Par ailleurs, alors que les actions des entreprises s’effondrent rapidement, le cours d’une monnaie est souvent plus solide.

Les banques n’ont pas vraiment profité du rebond

Si vous cherchez néanmoins à investir dans des actions ou des CFD et non pas du forex, le secteur bancaire n’est pas celui qui a le plus profité du rebond. D’un côté, cela peut inciter à acheter à bas prix en espérant que la hausse se généralise plus tard. De plus, il est à peu près certain qu’aucun gouvernement ne laissera le cours des actions bancaires chuter trop bas.

Lire également : Grand angle sur l'externalisation de la gestion de la comptabilité

D’un autre côté, beaucoup de spécialistes pensent que les Français ne seront pas en mesure de payer leurs crédits à la fin du mois. Un phénomène qui avait provoqué la crise de 2007-2008 et qui pourrait avoir aujourd’hui une bien plus vaste ampleur. D’autant plus que les intérêts extrêmement bas de ces trois dernières années ont fait bondir le taux d’endettement des Français.

Le secteur aérien enregistre une belle hausse

En revanche, le secteur aérien a enregistré une belle hausse de son côté. Une fois de plus, et comme toujours en bourse, cette hausse est à considérer avec prudence. Effectivement, tout porte à croire qu’elle est principalement due à l’annonce enjouée du président américain quant à l’éventualité de la découverte prochaine d’un remède contre le coronavirus. Or, les spécialistes se sont montrés beaucoup plus sceptiques.

Résultat, si le médicament tardait à être découvert, le cours des actions des compagnies aériennes pourrait encore chuter gravement. En revanche, si un médicament était vraiment découvert dans les jours ou les semaines à venir, la bourse repartirait en hausse et tous les investissements de ces derniers jours seraient très rentables.