Actu

Quand peut-on résilier son assurance habitation ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Prévoyez-vous de résilier votre contrat d’assurance d’habitation ? Pour ce faire, vous devez savoir que cette opération est conditionnée par le respect strict de certaines règles. Ce sont d’ailleurs ces préceptes qui définissent les périodes pendant lesquelles vous pouvez résilier votre contrat. Ce mini-guide vous en dit plus.

Rompre son assurance d’habitation en cours d’année

Tout assuré a la possibilité de rompre son contrat d’assurance d’habitation en cours d’année. Cependant, il est important de préciser que cette opération ne peut se faire qu’une année après la signature de la première souscription.

A découvrir également : Des pièces détachées d'origine pour réparer notre aspirateur

Pour éviter toute déconvenue, vous devez veiller à ce que ce droit de résiliation figure dans votre contrat d’assurance habitation. De même, votre assureur a le devoir de vous rappeler que vous disposer d’un droit infra-annuel toutes les fois qu’il vous enverra un avis d’échéance de prime.

Selon les textes en vigueur, toute demande de résiliation prend effet un mois après que l’assuré ait envoyé sa lettre de résiliation à son assureur. Cette lettre peut être aussi expédiée par la nouvelle compagnie d’assurance de l’assuré à son ancien assureur.

A lire également : Garder ses aliments au frais : pourquoi choisir Crenova VS100S ?

Annuler son contrat d’assurance habitation à l’échéance annuelle

Les contrats d’assurance habitation sont de manière automatique renouvelés par les assureurs à l’échéance annuelle. Si vous ne voulez pas que le vôtre soit à nouveau reconduit, vous pouvez donc le rompre à cette date.

Pour y parvenir, vous devez envoyer une lettre de résiliation à votre assureur 2 mois au minimum avant ladite date. Comme il est de coutume, votre assureur doit toutes les fois qu’il vous envoie un avis d’échéance vous rappeler quel est votre délai de rétraction.

Cet avis doit normalement vous parvenir 15 jours avant la date de votre échéance annuelle. Si vous ne recevez pas aucune information à ce sujet, vous pouvez rompre votre contrat d’habitation à tout moment. Dans le cas où le délai d’envoi n’est pas respecté, l’assuré dispose à son actif de 20 jours pour rompre votre contrat.

Résilier son assurance habitation dans des cas particuliers

Outre ces précédentes situations, il en existe bien d’autres qui pourront bien vous obliger à résilier votre contrat d’assurance.

Lors d’un déménagement

Vous pouvez annuler votre assurance habitation au cours de la première année si vous déménagez. Toutefois, avant de réaliser une telle opération, vous devez vous assurer que ce cas a été pris en compte lors de la rédaction de votre contrat. Pour ce qui est de l’annulation de l’accord, cela se fera toujours au moyen d’une lettre de résiliation recommandée. Seulement, ladite lettre doit être envoyée 3 mois après votre déménagement.

Lors d’une hausse des prix pratiqués par votre assureur

D’après la loi Chatel, chaque assureur doit envoyer un avis d’échéance à ses assurés. Il devra aussi préciser les nouveaux tarifs qu’il pratiquera si ledit contrat est reconduit. Si vous constatez que ces prix ont augmenté sans aucune véritable raison, vous pouvez résilier votre contrat.

Pour ce faire, vous devez juste envoyer une lettre de résiliation à votre assurer et lui dire clairement pourquoi vous souhaitez réaliser une telle opération.

Hormis cela, vous pouvez résilier votre assurance habitation :

  • si vous vendez le logement assuré :
  • si les risques auxquels est exposé votre logement diminuent ;
  • si votre situation professionnelle ou matrimoniale change, etc.

L’essentiel étant dit, résiliez un contrat d’assurance habitation ne vous posera donc plus aucun problème.