Santé

Traitements naturels pour la mémoire et la concentration

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Il existe de nombreux moyens naturels de maintenir la concentration et de favoriser la mémoire. Des thérapies alternatives aux remèdes à base de plantes, plusieurs approches naturelles peuvent contribuer à augmenter la productivité, à protéger la santé du cerveau en vieillissant et à améliorer votre bien-être général.

Poissons et graines de lin

Les graines de lin et les poissons gras tels que le saumon et les sardines sont riches en acides gras oméga-3.

A découvrir également : Douleur bras gauche et stress

C’est un type d’acide gras essentiel qui joue un rôle clé dans le maintien de la santé du cerveau.

Les acides gras oméga-3 peuvent aider à combattre les troubles cérébraux liés au stress. En outre, certaines études montrent que les acides gras oméga-3 peuvent contribuer à améliorer l’attention.

A découvrir également : Complément alimentaire : le testogen, un booster de testostérone

Il a été montré également que la consommation en oméga-3 réduit l’inattention chez les enfants.

Le guarana

Le guarana est un neurostimulant réputé pour ses multiples bienfaits et notamment pour ses vertus stimulantes. Les graines de guarana possède en effet une forte teneur en caféine.

C’est donc un stimulant naturel qui améliore les performances et la capacité à se concentrer.

Aliments riches en antioxydants

Les nutriments antioxydants peuvent offrir une certaine protection contre le déclin cognitif lié au stress (c’est-à-dire un ensemble de capacités mentales associées à des processus tels que l’attention, la mémoire et la résolution de problèmes).

Le thé vert

La consommation de thé vert peut améliorer la mémoire et réduire l’anxiété. Une étude pilote publiée dans le magazine Nutrients en 2014 a en effet révélé que la consommation quotidienne de thé vert aidait à améliorer la fonction cognitive.

Le curcuma

La curcumine dérivée du curcuma a été reconnue comme un facteur de réduction de la neuroinflammation, qui est un facteur clé du vieillissement du cerveau et du déclin cognitif.

Le curcuma a des effets anti-amyloïdogènes, ce qui suggère qu’il pourrait être un agent préventif et thérapeutique potentiel dans les troubles neurodégénératifs du cerveau tels que la maladie d’Alzheimer.

Le romarin

La consommation quotidienne de romarin peut augmenter les performances cognitives et aiguiser la mémoire chez les personnes âgées.

L’acide de romarin, le principe actif du romarin, stimule le NRF2 (le système antioxydant interne des cellules) et réduit le stress oxydatif dans un cerveau vieillissant, prévenant ainsi le vieillissement et la dégénérescence.

Il est prouvé qu’il peut réduire les plaquettes amyloïdes dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Noix et graines

Les noix et les graines telles que les amandes, les noix de cajou, les arachides, les pistaches et les graines de courge sont riches en divers nutriments qui sont importants pour la santé du cerveau et ses performances cognitives.

Il s’agit notamment de graisses, de protéines et d’antioxydants sains.

Les noix contiennent également des vitamines essentielles, dont plusieurs vitamines B, de la vitamine E et des minéraux tels que le calcium, le fer, le zinc, le potassium et le magnésium, le sélénium, le manganèse et le cuivre.

La consommation régulière de noix contribue à renforcer les ondes cérébrales liées à l’apprentissage, à la guérison, à la mémoire et à la cognition.