Finance

Toulouse, dans quel quartier investir ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Des grandes cités du Midi bien reflétée dans la ville de Toulouse, une beauté qui vaut de l’or. Mais Toulouse se distingue surtout par son appellation de ville rose. L’agglomération est vêtue de brique de terre cuite. Ce qui lui donne un aspect historique et culturel importante.

Capitale d’une croissance économique importante, Toulouse demeure une des villes qui demeurent dans la ligne de mire de plusieurs investisseurs. Cette croissance reste alors un facteur important de la croissance des investissements. Mais sur quels quartiers faire la mise alors ?

Le centre de la ville

Dans une perspective de faire une acquisition ou passer à une gestion de patrimoine à Toulouse, le centre de la ville demeure une mise indémodable. Étant donné que le centre rassemble de nombreuses activités, il est la première zone à cibler pour un bon investissement. Le Capitol est un quartier toujours suggéré.

La place du Capital est toujours bondée de monde. Même tard dans la soirée, les Toulousains aiment s’y amuser ou se promener. Les biens aux alentours sont alors à priser autant pour un investissement particulier qu’un investissement professionnel. Toujours dans le centre-ville, on privilégiera aussi Les Carmes qui regroupe de nombreux bars et de restaurants.

D’ailleurs, ce quartier vous permet de vous plonger au sein même de ma splendeur de la ville rose. D’ailleurs le commerce de proximité y trouve beaucoup son avantage sur plusieurs plans.

Autres quartiers dans le centre-ville aussi : Les Chalets et Saint-Germain. Ces quartiers de bon voisinage offre un rythme de vie plus calme et un paysage admirable pour apprécier la beauté architecturale de Toulouse.

Les quartiers autour du centre

Le centre de la ville reste un pari attractif. Pour un environnement plus calme mais qui ne diffère pas trop de la ville, les quartiers autour du centre constituent de bons investissements également.

Et pour les adeptes de verdure, Guilhemery constitue un bon point avec une vue sur le Parc de la Grande Plaine. Les quartiers branchés demeurent aussi dans la ligne de mire. On a alors Saint Syprien qui est devenu une attraction particulière depuis qu’il a été relié au métro il y a dix ans. D’autres part on peut également apprécier le musée d’Art Moderne ou encore la galerie.

Pour les étudiants, le quartier de Saint-Michel est le plus adéquat. Ce dernier est situé près des facultés et évite de ce fait les charges de déplacements qui peuvent être très lourdes quand la distance est conséquente.

L’autre avantage de ce quartier c’est que le loyer est peu onéreux. Il est donc facile pour un étudiant d’y trouver un appartement ou un studio abordable. Les investisseurs peuvent acheter dans le neuf dans ces quartiers, avec ou sans dispositif de défiscalisation. Le mètre carré est à 3 000 euros environ.

A l’intérieur de la rocade de la ville

Dans cette zone de la ville, on conseille les quartiers de Rangueil, le Pont des demoiselles, Parc du canal, Lardenne et Purpan. Universités de renoms, coins des jeunes actifs, les deux premiers quartiers sont surtout conseillées pour les jeunes actifs ou encore ceux qui veulent vivre la vie à fond.

Ces quartiers regroupent des résidences adéquates pour les universitaires. Pour les autres quartiers, ils sont des points importants pour ceux qui veulent faire un investissement professionnel dans l’immobilier. Le prix du mètre carré est de 2 500 euros environs. La demande de location est très forte dans ces quartiers. Il faut faire attention avec la réhabilitation de l’ancien car ce type d’investissement ne gagne pas beaucoup de terrain.