Comment reprendre une assurance auto après une résiliation ?

Une fois que votre contrat d’assurance auto est résilié, il vous est de plus en plus difficile d’en reprendre un autre. Cet état de choses est dû au fait que les différentes compagnies d’assurance considèrent désormais votre profil comme étant risqué. Mais la réalité est qu’il existe plusieurs astuces qui vous permettent de reprendre une assurance auto. Comment reprendre une assurance auto après une résiliation ? Cet article vous en parle.

Une résiliation auto : c’est quoi ?

On parle de résiliation de contrat d’assurance auto lorsque l’assureur ou l’assuré décide de mettre un terme définitif à un contrat. Il faut cependant noter que dans la majeure des cas, la résiliation d’un contrat d’assurance est l’apanage des assurés et très rarement une initiative de l’assureur.

A lire en complément : Plaquettes de frein : quand les changer et comment faire ?

Il est donc possible pour un usager de demander, peu importe le moment, que son contrat soit résilié mais il lui faut un engagement d’au moins une année. Par ailleurs, avant l’enclenchement du processus de résiliation du contrat, il est primordial pour l’assuré de commencer à chercher un nouvel assureur. Autrement, il lui serait difficile de rouler sur les axes routiers dès que le premier contrat d’assurance sera résilié.

Nous ne trahissons aucun secret en vous rappelant que trouver un autre assureur dans ce cas relève d’un véritable chemin de croix. Cela est dû au fait que votre dossier est risqué et engendre une certaine réserve vous concernant.

A découvrir également : 4 Bonnes raisons pour lesquelles vous devez opter pour un véhicule électrique

Résiliation du contrat par l’assureur : quelles en sont les raisons.

Plusieurs raisons peuvent justifier que l’assureur décide de résilier le contrat d’assurance de l’un de ses clients

L’assuré ne paye pas les cotisations d’assurance

L’une des principales raisons  pouvant conduire à la résiliation d’un contrat est le non paiement  des cotisations. En fait, selon la loi, l’assuré dispose d’un délai d’une dizaine de jours pour faire le paiement après l’expiration du délai normal. Une fois ce délai passé le service d’assurance est susceptible d’envoyer une mise en demeure de règlement par courrier.

Lorsque 30 jours après ces différentes procédures, le client n’a toujours rien soldé, il est procédé à la suppression pure et  simple du contrat d’assurance.

Les sinistres et accidents répétés

Lorsque vous connaissez ou êtes au cœur de plusieurs accidents ou sinistres et ce, de façon répétée, vous pourriez assister à la suppression de votre contrat d’assurance auto. A cet effet, au bout de trois sinistres causés par l’assuré, l’assureur est libre de résilier le contrat ou de le prolonger.

Le risque qui s’aggrave

Tenant compte de la situation du client ou de l’assuré, la compagnie d’assurance peut décréter une aggravation de risque. Une telle estimation se fait en prenant en compte plusieurs paramètres qui vont permettre à l’assureur de préciser que le risque est plus grand qu’auparavant. La procédure pour mieux gérer ce cas de figure est simple. Le plus souvent, il est demandé à l’assurée une augmentation de sa cotisation. Le cas échéant, il ne se pose aucun problème. Mais lorsque ce dernier refuse, l’assureur peut décider de résilier le contrat après 30 jours.

Une assurance auto : comment la reprendre après résiliation

Il existe un certain nombre de démarches qu’il faut mener.

Négocier avec l’assureur

La possibilité vous est offerte de vous rapprocher de votre assureur pour négocier la résiliation de votre contrat d’assurance auto. Dans ce cas, il vous faudra négocier de sorte à ce que la résiliation relève de votre initiative et non celle de la compagnie d’assurance. En plus de permettre à votre profil de ne pas être considéré comme à risque, cette démarche vous garantit des chances avec d’autres assureurs.

Souscrire auprès d’une assurance auto spécialisée.

Cette mesure intervient lorsque les négociations n’ont pas abouties et que votre assureur refuse de résilier le contrat en votre initiative. Vous avez donc la possibilité d’avoir recours aux assureurs spécialisés dans les profils à risques. Même si les tarifs sont élevés, il faut noter que ces assureurs auto spécialisées proposent des contrats aux profils résiliés tout en leur donnant une deuxième chance.

En outre, l’opportunité vous est également offerte de vous rendre au Bureau Central de Tarification qui est une organisation indépendante des assureurs auto. Si elle vous fait bénéficier d’une assurance minimum obligatoire, elle a la possibilité de contraindre l’assureur de votre choix à vous assurer.