Maison

Comment conserver le thym ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Antiseptique, digestif et stimulant, le thym est un condiment offrant plusieurs avantages. Vous avez du thym et vous ne pouvez pas le consommer dans l’immédiat ? Ou voulez-vous le garder pour plus tard ? C’est possible ! Dans cet article, nous vous proposons 3 astuces pour conserver le thym.

Congeler le thym frais

A découvrir également : Comment créer un jardin potager d'intérieur ?

Si vous voulez conserver votre thym tout en gardant son apparence et sa fraîcheur, la solution est de le congeler avec du glaçon. Pour cela, il faut hacher les herbes et placer dans du moule à glaçons. Placez les herbes jusqu’au quart de chaque trou. Ensuite, remplissez chaque trou avec un peu d’eau de manière à ce que les herbes ne ressortent pas du moule.

Puis, disposez le tout au congélateur. Lorsque les glaçons ont gelé, transférez les glaçons dans un sac de congélation et remettez le tout au congélateur. Par cette méthode, les herbes sont bonnes à être utilisées pendant les 2 prochains mois.

A lire en complément : Choisir son portail : comment faire le bon choix ?

Faire sécher les herbes

Sécher, le thym est encore meilleur ! De plus, faire sécher les herbes de thym favorise la conservation de leur saveur. Comment procéder ? Commencez par laver les herbes. Après, mettez-les dans un égouttoir propre.

Un autre moyen sans passer par le lavage : après avoir coupé les extrémités des tiges fleuries, secouez-les bien pour enlever la poussière.

Une petite idée géniale réalisée avec du raphia : liez les tiges afin de former des bouquets. Pour terminer, dans un bocal aéré et sec, suspendez les bouquets la tête en bas, en pleine lumière tout en évitant un coup de soleil direct.

Il existe encore plusieurs façons de faire sécher le thym. Pour un séchage rapide, pourquoi ne pas mettre les brins de thym au four ? Cette alternative est parfaite si vous voulez gagner du temps.

Pour cela, il suffit de les placer sur la grille de four et de les recouvrir d’une feuille de papier aluminium. A température minimale, le four, ici, sert de dessiccateur.  Il est important de ne pas fermer complètement la porte du four. Le thym prend en moyenne 2 heures pour être parfaitement sec.

Autres méthodes de conservation du thym

Le saviez-vous, l’huile d’olive joue également un rôle dans la conservation du thym. Par quel moyen ? Placez des rameaux de thym dans une bouteille d’huile olive permet une conservation de longue durée. Votre thym pourra par la suite accompagner vos petits plats, agrémenter vos grillades et vos salades. Aussi, fraîchement cueilli et lavé, vous pouvez ranger vos brins de thym par petits bouquets et les mettre dans des sacs de congélation.

C’est la méthode la plus simple ! Vous verrez que votre thym se conservera plus d’un an.

Deux dernières astuces, et non les moindres, pour conserver le thym sont de mettre les feuilles dans des bocaux en verre. Après avoir complètement séché, effeuillez le thym et mettez-le dans des bocaux en verre bien propre.

Le séchage est nécessaire pour éviter les moisissures et les champignons. Puis fermez hermétiquement. Il est également possible de conserver les tiges séchées entières dans des enveloppes en papier kraft.