Est-ce que le port du casque est obligatoire à trottinette

Les engins roulants ont révolutionné le mode de déplacement des hommes au XXIème siècle. Un exemple concret est celui de la trottinette. Cet engin conçu pour se déplacer un peu plus vite sur des distances assez longues, ne cesse de faciliter le quotidien de ses utilisateurs et ceci en tout lieu. L’usage d’une trottinette requiert cependant, quelques règles sécuritaires (notamment le port du casque ou autres équipements) que n’appliquent pas toujours les usagers. Est-ce que le port du casque est obligatoire à trottinette ? Découvrez ici tout l’intérêt de porter un casque à trottinette et autres mesures de sécurité relative à l’engin.

Port de casque à trottinette pas toujours obligatoire selon la loi

Le port de casque sur engins à deux roues est fortement recommandé, voire obligatoire pour les conducteurs. En partant donc de ce principe, il devrait être obligatoire pour toute personne sur trottinette, de se munir d’un casque. Tel n’est pas toujours le cas. Selon l’article R412-43-1 du code de la route régissant l’utilisation des Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM), il n’est pas obligatoire pour le conducteur de mettre un casque lorsqu’il est en agglomération. Dans le cas contraire, c’est-à-dire hors d’une agglomération, il est obligatoire d’en mettre un. Ainsi, le port obligatoire de casque sur trottinette est conditionné par le lieu.

A découvrir également : Le service de facturation pour les professionnels : un réel avantage

Par ailleurs, la règle de port du casque (selon le lieu d’usage de la trottinette) ne dispense en rien un conducteur de trottinette de toujours se munir de son casque, même en agglomération. Pour ainsi dire, qu’il est préférable d’avoir l’habitude du casque à trottinette en tout lieu, comme une obligation. Cela évite les mauvaises surprises et aussi d’enfreindre la loi pour non-port de casque à trottinette dans un lieu où il est recommandé d’en mettre. Hormis le casque, les autres accessoires recommandés à l’usage d’une trottinette sont aussi essentiels. Ces accessoires sont entre autres : catadioptre, frein, éclairage avant et arrière, etc.

Port de casque à trottinette recommandé pour mesure de sécurité

Considérant le volet de sécurité pour conducteur, le port de casque à trottinette devrait être une obligation pour tout utilisateur. Ceci part du principe selon lequel, la trottinette est un engin dont la vitesse peut atteindre 25Km/h. Un accident à trottinette avec une telle vitesse, peut être catastrophique pour l’usager. Selon les études menées sur l’usage des trottinettes, les cas d’accidents les plus graves sont ceux liés au non-port d’un casque. Ces cas de blessures à la tête représentent 40% de tous les sujets d’étude. Recommander le port de casque à trottinette est donc l’idéal pour une sécurité.

A lire également : Le chauffage au bois : une technique économique et pratique qu’à certaines conditions

En dehors des chocs crâniens, d’autres formes de blessures par accident de trottinettes sont enregistrées. Ces accidents engendrent pour la plupart des séquelles dues au non-usage des accessoires de trottinette (protèges-poignets, genouillères si possible et feux d’éclairage). Des études : 32% de ces séquelles sont des fractures et 28% d’elles sont des :

  • lésions,
  • hématomes,
  • entorses.

Pour éviter au maximum les accidents chez les conducteurs de trottinette, l’usage du casque et des équipements est fortement recommandé. Mieux, les textes régissant l’utilisation des trottinettes prévoient des sanctions (amendes ou confiscation), en cas de non-respect des mesures de sécurité.