Maison

Isolation des combles, quelle épaisseur pour le soufflage ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Afin d’effectuer une isolation des combles performante, il est nécessaire pour le professionnel de la construction de prendre en compte plusieurs éléments tels que le matériel, les multiples techniques pouvant être utilisées, les coefficients, mais le plus important encore est de déterminer efficacement l’épaisseur de l’isolant. C’est pourquoi avant le soufflage, il est primordial de faire un bilan thermique. Ce dernier permettra de savoir si vous êtes en accord ou pas avec les exigences de la norme RT en matière thermique.

Les coefficients de la performance des matériaux 

Ces coefficients vous permettront de maîtriser la performance des matériaux grâce à l’épaisseur. Trois valeurs ici permettent de déterminer cela. D’abord la valeur R qui, plus est élevée, moins la chaleur a des chances de pouvoir traverser le matériau. Ensuite, concernant la valeur lambda, elle permet de déterminer la quantité de chaleur que l’isolant peut laisser passer. Plus sa valeur est faible, plus le matériau est performant comme isolant. Enfin, la valeur RC quant à elle, sert à calculer la résistance thermique globale lorsqu’on utilise différentes couches d’isolants. Voir le site pour en savoir plus.

A voir aussi : Déménagement : comment bien se préparer pour le jour J ?

Les coefficients du niveau d’isolation 

Deux valeurs permettent de déterminer l’épaisseur pour le soufflage. Premièrement, on a la valeur K, permettant d’évaluer le niveau d’isolation. Plus la valeur est faible, mieux la maison est isolée. Pour les nouvelles constructions, la loi impose qu’elle soit supérieure ou égale à K45. En second, la valeur U permet d’évaluer la déperdition de chaleur en tenant compte du type d’isolant et des matériaux utilisés afin de déterminer l’épaisseur.

A lire également : Quelle assurance pour le self stockage ?