Comment anticiper les coûts liés à l’achat d’une voiture neuve en 2024 ?

Pour un ménage, l’achat d’une voiture neuve représente un certain budget. Il ne faut pas non seulement choisir le véhicule le plus adapté à ses besoins et à sa situation, mais il faut également anticiper les coûts liés à cette acquisition pour ne pas être déçu après avoir signé l’acte de vente. En effet, beaucoup de ménages n’anticipent pas les coûts liés à l’acquisition que leur nouveau véhicule se retrouve au garage. Quels sont ces frais et comment les déterminer ?

Le coût de la carte grise

Vous ne pouvez pas rouler sans carte grise, alors, dès que vous avez le véhicule, demandez ce document. Cette démarche est payante et vous devez la considérer dans votre budget d’achat de voiture. 

A découvrir également : Carte grise combien par chevaux fiscaux ?

Rappelons que le coût de l’édition de ce document comprend la taxe régionale, la taxe pour le développement des actions de formation professionnelle dans les transports, la taxe sur les véhicules polluants, la taxe de gestion ainsi que la redevance pour l’acheminement du document. Avant de vous rendre sur le site de l’ANTS et pour avoir une idée plus précise des frais annexes liés à l’acquisition de votre nouveau véhicule, faites une estimation rapide de frais d’enregistrement auto.

A lire également : Les avantages d'un utilitaire compact pour les petits entrepreneurs

Les frais de mise à la route

Si vous faites votre achat auprès d’un concessionnaire, il peut vous évoquer les frais de mise à route. Il s’agit ici d’un pack qu’il propose pour préparer la voiture à la mise à route. Le montant de ces frais n’est pas le même d’un concessionnaire à un autre et les services proposés ne le sont pas non plus. Si le concessionnaire vous parle de ces frais de mise à la route, questionnez-lui ce qui est inclus dans le pack.

Certains concessionnaires peuvent avec les frais de mise à la route installer les accessoires et les pièces supplémentaires, s’occuper de l’immatriculation, mettre du carburant et des liquides dans le véhicule et vous le livrer à votre domicile. Rassurez-vous : même si les frais de mise à route énoncés par le concessionnaire dépassent votre budget, sachez qu’ils peuvent très bien être négociés. Vous pouvez même refuser ces frais de mise à la route, car tout bon concessionnaire devrait vous préparer le véhicule gratuitement pour que vous puissiez directement faire quelques kilomètres.

L’assurance auto

C’est à vous, le nouveau propriétaire, que revient la charge de la souscription d’une assurance auto. Même si vous n’avez pas un grand budget, ne vous entêtez pas de prendre une assurance avec la garantie minimale. Il faut que cette assurance auto corresponde à vos besoins. Si le véhicule est assez âgé ou s’il s’agit d’une voiture de collection, il serait par exemple judicieux de prendre des garanties mécaniques et assistance qui peuvent couvrir une partie ou l’intégralité des frais d’entretien et de réparation. Même si vous n’avez pas encore la voiture, vous pouvez demander un devis auprès de votre assureur pour connaître combien il vous demande pour assurer votre nouvelle voiture.